Le Hall des Créations Index du Forum

Le Hall des Créations
Ce forum vous permettra de faire découvrir toutes vos créations, qu'elles soient littéraires, audio, vidéo...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Toc toc toc

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Hall des Créations Index du Forum -> Créations: -> Vos Textes (Fan fiction,...):
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mr.Grey
Designer

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 58
Localisation: Dans mon micro-ondes...
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 23 Fév - 14:52 (2011)    Sujet du message: Toc toc toc Répondre en citant

Voilà mon premier texte, que j'ai dû écrire sous les coups de pression de Demon dé Granito.....il m'a obliger....!
PS: La piétreté de ce texte est dû au fait que c'est le tout premier que j'écris (hors rédaction de français du collége....),et c'est normal qu'il soit si petit.....!
Bonne lecture

1er Texte :

La vie de célibataire, c’est la belle vie. Au début, quand on apprend la rupture, c’est sûr, on ne s’en vante pas. On pleure toutes les larmes que notre corps peut se permettre de laisser s’échapper, on s’acharne sur notre sort, on a des idées sombres, des idées de meurtres. Puis après, on se sent libre, comme une renaissance, un renouveau. On se fait des plateaux télés, on mange des mets de célibataires, des plats congelés réchauffés en un rien de temps, on sort en boîte, on va draguer comme si on été l’unique tombeur réel au monde … En tout cas c’est ce qui m’attendait ce soir là, enfin ce qui normalement m’attendais ce soir. Dans mon petit appartement de banlieue, en plein milieu des conflits et des guéguerres urbaines entre jeunes, seul dans mon deux pièces, le bordel à tout va, je cherchais dans mon congélateur ce qui pourrais me servir de dîner ce soir. Au menu, fricadelle de bœuf, et gratin de coquillette sur son lit de girolles. J’ai toujours était impressionner par les noms gastronomiques que l’on donne à des plats banals pour faire passer ça comme de grands plats coûteux, histoire de rassurer les pauvres que l’on mange bien la même chose que les riches. Et pour digérer tout ça, ma fidèle et chère bière. La seule chose qui a toujours su me réconforter dans les moments difficiles. Je réchauffe ce délicieux repas dans une assiette, l’unique qu’il me reste, à cause de nombreuse disputes avec mon ex, et je me pose lourdement dans mon fauteuil, face à ma télévision, les deux seuls mobiliers avec mon lit, qui remplissaient mon « salon ». Cette sacrée boîte à images, l’unique chose au monde qui arrive à abrutir un homme en quelques minutes. Ce soir, je me réserve un film d’action à la manque, frôlant le ridicule, avec explosions toutes les minutes, acteur musclé, en sueur, méchant vil et fourbe, qu’il ne manque pas une occasion pour se faire détester, et tout et tout… Enfin me revoilà redevenu à l’état de larve, d’être sans vie, sans but distinct, seul, dans une pièce silencieuse, vide de sons et pleine de caleçons sales et d’ordures diverses… Soudain, quelqu’un toqua à ma porte. Le son résonna dans ma tête, et surpris par cette visite soudaine, je coupai le son de la télé, et je regardai l’heure : 21h03. Trop tard pour que ce soit de la famille, assez pour que ce soit un ami ou mon ex. Je priai pour que ce soit mon ex. Je l’imaginai, qui se précipiterai dans mes bras pour me pardonner, et pour que l’on puisse revivre une vie normale. En plein fantasmes miteux, je me levai difficilement de mon fauteuil, essayant de ne pas renverser une pâte par terre, malgré la déjà présente saleté au sol. Puis une seconde fois on retoqua. Alors dans un banal « J’arrive, j’arrive », j’accélérai le pas de ma marche « zombiesque », et j’atteignis enfin le seuil intérieur de la porte. Malgré le danger imminent de l’immeuble où j’habitai, les portes manquaient de Juda ou de n’importe quels autres systèmes de sécurité. Je dus alors ouvrir la porte à mes hôtes. La tête baissée, je vis tout d’abord les pieds de mes invités, posés sur le paillasson à deux euros que ma mère m’avait acheté, et c’est en levant mes yeux que je regrettais qu’il soit marqué « Bienvenue » dessus. Trois gorilles se tenaient sur le seuil de ma porte, et j’eu à peine le temps de distingués leurs visages que l’un d’eux lança un coup de poing rageur sur moi. Sa vitesse m’empêcha de l’éviter et son poing vint alors s’écraser contre mes dents. Un craquement léger se fît entendre, je me demandai alors s’il provenait de ma mâchoire ou de son poing. Mais la douleur rapide qui se fît ressentir dans ma bouche et le goût de sang qui se répandît dans ma gorge, confirma mes propos. Allongé par terre, j’essayer vainement de me relever, mais seul ma tête pût le faire. Trois armoires à glace, avançant vers moi, calme à l’extérieur, mais une rage acharnée se laisser ressentir à l’intérieur de chacun d’entres eux. Et ça, c’était mauvais pour moi, voir très mauvais. Je déglutis rapidement une gorgée de salive, au goût de sang, qui s’échappait de ma lèvre légèrement ouverte. Ils commencèrent alors vivement à me rouer de coups de pieds, de talon, et de tout autres membres qui avaient la priorité de faire horriblement mal quand ils étaient travaillés. Et pendant le passage à tabac que je subissais difficilement, un des trois gorilles me lança « Tu vas le payer ! », « Sa t’apprendra à te foutre de nous !». Et là, ce fût un autre choc. Moi, pauvre petit adulescent de 21 ans, vivant seule dans mon taudis à moi, on m’accusait de quelque chose dont je ne me souvenais pas. Après réflexion , je voulais les couper dans leurs élans et leur demandait s’il s’agissait bien de la bonne personne, dans l’espoir qu’ils se soient trompé et que par la suite, ils s’excusent tout en repartant gentiment. Mais ce n’était pas si simple. Stupide idée. Mes douleurs qui devenaient de plus en plus nombreuses m’empêchaient de parler. Un moment, je pus ouvrir la bouche mais ce fût seulement pour recracher mes dents, une par une, finalement cassées. J’ai crû que sa ne finirait jamais, qu’on allait y passer toute la nuit, et tout ce que j’espérais, c’était que l’on m’achève rapidement. Me relever et les tabasser tous un par un ? Je n’en étais pas capable, malgré les encouragements de mon ex à faire de la musculation. Mon courage, ma virilité ? Ils s’étaient barrés tout les deux, et me regardaient de loin tout en se foutant de ma gueule. J’étais tous seul, encore plus seul que d’habitude. Puis les coups cessèrent. Je crû tout d’abord que j’étais mort, mais un des trois bonhommes me dit « Tu as intérêt à te rattraper la prochaine fois ! ». Ouais peut être. Je ne savais plus où j’étais, ce que je faisais, et j’avais envie de rester là, allongé dans ma flaque de sang, qui coulais entre les lames de parquets. Puis les trois gugusses repartirent, ces imbéciles heureux. L’un d’entres eux renversa un vase qui était au sol, fièrement et connement, dans le seul but de m’énerver un peu plus. Parce que oui, j’étais énervé, mais trop blessé et surtout trop peureux pour leur montrer. Puis ils claquèrent la porte, et ils me laissèrent là, au sol, couvert de bleus et de sang, la plupart de mes os brisés, mais je ne savais même plus lesquels tellement il y en avait. Je ravalai à nouveau du sang, chaud, en évitant d’avaler une de mes dernières dents, et je réfléchis. Pourquoi ces trois hommes chez moi ? C’était trop intriguant, mais il fallait que je sache. Je ne comprenais plus. La lumière de la télévision, unique source de lumière, éclairait la pièce, et mon corps, qui gisait sur le sang, qui commençait à sécher lentement sur le sol, affichant des traces rougeâtres. Fatigué par cette soirée mouvementée, je commençais à fermer difficilement les yeux, parce que ceux-ci avaient gonflés à cause des coups, et je m’endormais, tranquillement, plus aucun bruit ne se laissa entendre dans l’appartement.
_________________
"It's easy to forget what a sin is in the middle of a battlefield."


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 23 Fév - 14:52 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Démon de Granit
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2010
Messages: 80
Localisation: Terre
Masculin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 23 Fév - 15:32 (2011)    Sujet du message: Toc toc toc Répondre en citant

Mr Grey, arrête ton manque de confiance en toi, c'est excellent pour un premier texte !
^^

Qu'en pensez-vous, les autres ? Je ne délire pas quand même, ce monsieur gris écrit bien.
_________________
- Je crois, tu crois, il croit, nous croyons, vous croyez, ils croient.
- Quelle bande de naïfs, non ?


Revenir en haut
Mister Piccioni.


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2011
Messages: 8
Localisation: Los Angeles
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猪 Cochon

MessagePosté le: Ven 4 Mar - 11:48 (2011)    Sujet du message: Toc toc toc Répondre en citant

Je trouve ce texte très bien écrit aussi. A quand une suite. ? Smile
_________________
Mais parfois y en a marre, de ce manque de tintamare,
On devrait se lacher, se laisser un peu aller.
Mais putain qu'est ce que c'est bon, de perdre la raison,
De péter les plombs...






Sea, Sex & Sun. Smile


Revenir en haut
Mr.Grey
Designer

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2010
Messages: 58
Localisation: Dans mon micro-ondes...
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 4 Mar - 11:56 (2011)    Sujet du message: Toc toc toc Répondre en citant

Ah merci de vos compliments....Une suite je ne sais pas, mais d'autres petites "nouvelles", pourquoi pas...Je suis en train d'en écrire une mais elle sera déconseillée à un certains types de lecteurs, aux plus "jeunes" on va dire....! Affaire à suivre......
_________________
"It's easy to forget what a sin is in the middle of a battlefield."


Revenir en haut
Démon de Granit
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2010
Messages: 80
Localisation: Terre
Masculin Poissons (20fev-20mar) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 4 Mar - 12:34 (2011)    Sujet du message: Toc toc toc Répondre en citant

Intéressant ! J'attends vite cet écrit explicite ^^
_________________
- Je crois, tu crois, il croit, nous croyons, vous croyez, ils croient.
- Quelle bande de naïfs, non ?


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:13 (2018)    Sujet du message: Toc toc toc

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Hall des Créations Index du Forum -> Créations: -> Vos Textes (Fan fiction,...): Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com